Vous êtes ici

La rue du vieux lavoir

La Rue du vieux lavoir

Cet ancien chemin vicinal n°12, qui allait à Maillé, garde le souvenir du lavoir communal qui se trouvait sur le bord d’un petit cours d’eau, qui porte plusieurs noms : la Louine, sur la commune de Sepmes, où il prend sa source, le Réveillon, sur la commune de Draché, et le Biez, sur les communes de Maillé et de Nouâtre.

Ce dernier toponyme qualifie un canal creusé pour alimenter un moulin. En effet, à l’origine, ce cours d’eau se jetait dans la Vienne derrière l’ancienne boucherie et ce cours existe toujours, mais un canal, qui est aujourd’hui le cours principal, fut creusé au moyen-âge pour alimenter le moulin banal et les douves des fortifications.

Les anciens se souviennent de cet ancien lavoir et des vestiges du moulin, qui furent détruits quand on aménagea le poste de relevage principal de la station d’épuration.

À cet endroit on voit maintenant une petite bambouseraie, à côté de laquelle se trouvent les bacs que M. Marnais, pêcheur professionnel, avaient construits pour garder ses poissons.

Autrefois, ce chemin était beaucoup plus bas qu’il n’est actuellement, comme le montre la marque de crue du 1er avril 1915, inscrite sur le linteau d’une ancienne fenêtre, au n° 8, qui est bien en dessous de la route, et il franchissait le cours d’eau à gué.

Le petit pont actuel fut construit et la route fut surélevée, dans les années 1930, avec la motte de l’ancien donjon, lors de la construction du premier pont sur la Vienne.

Adresse

Mairie de Nouâtre
place 8 Mai 1945
37800 Nouâtre